Inédit sur le Web - la Franc-Maçonnerie disséquée - Partie 1 : Puissance, Influence et Rituels

- Article posté le 20 octobre 2012 -

Sommaire

Introduction

I - Pouvoir et influence de la Franc-maçonnerie

II - La franc-maçonnerie est-elle une religion ?

1 - La copie franc-maçon de Dieu

2 - Fonctionnement et lien avec le satanisme

III - Voeux dangereux et interdits

Introduction

Pour une lecture plus facile que sur un écran et une plus large diffusion, téléchargez l’article au format journal en cliquant ici : la Franc-Maçonnerie disséquée - Partie 1 : Puissance, Influence et Rituels.PDF

« Rappelons-le, la Franc-maçonnerie est une superposition de sociétés secrètes dont la base ignore ce qui se passe et ce que l’on décide au sommet. » (Henry Coston, Prélats et franc-maçons, 1978).

« Le grand développement qu’a pris la Franc-maçonnerie dans les États-Unis d’Amérique est démontré par le fait que plus de 87% des membres de la Chambre des représentants et 80% des sénateurs appartiennent à des loges. » (« L’Alpina », revue maçonnique, octobre 1905).

« La Franc-maçonnerie a été le laboratoire de la Révolution. » (Henri Martin, F.M., « Histoire de France », T. XVI, p.535)

verite_et_revolutionChers lecteurs, malgré une très longue absence, vous êtes de plus en plus nombreux à visiter le site et pour cela, c’est particulièrement une joie de mettre à votre disposition ce nouveau montage vidéo inédit d’une très grande importance. Nous conseillons vivement à chacun de propager tout autour de lui l’information après avoir pris conscience de l’ampleur du problème, avant que la vidéo ne soit rendu indisponible, ce qui ne serait pas étonnant au vue de cette thématique particulièrement sensible faisant souvent l’objet de menaces en tout genre.

Le but de cet article est de parler de la Vérité dans le respect et la charité sur un des sujets les plus méconnus mais pourtant des plus importants et épineux : la franc-maçonnerie. Il s’agit tout simplement d’une enquête poussée sur un ensemble de faits conduisant à des conclusions logiques sur le danger moral, physique et spirituel de la franc-maçonnerie. Un danger bien supérieur à ce que l’on pourrait croire. Selon la psychologie, la vérité est une évidence. On nous laisse entendre que la franc-maçonnerie n’a rien de dangereux en soit. Cependant, confrontés aux faits de la réalité, il en est tout autrement et cela va même bien au delà de l’imaginable. Bien des personnes pensent que la franc-maçonnerie n’a aucun réel impact au niveau des sociétés et des gouvernements mondiaux. Cependant, cela est totalement faux et l’impact réel est infiniment plus grand et sournois que ce que l’on aurait osé imaginer. Ce film et cet article en 2 parties a pour objectif de le démontrer par du concret et du factuel comme à l’habituel sur prisedeconscience.org

Cet article d’une importance capitale est basé sur des témoignages et des expériences authentiques de francs-maçons hauts gradés tels que William Schnoebelen, ancien franc-maçon du 33ème degrés, nouvellement converti au christianisme suite à une véritable expérience avec Dieu ou encore Maurice Caillet, ancien franc-maçon du 18ème degrés. Plusieurs sources authentiques provenant des hauts dignitaires de la franc-maçonnerie seront utilisées pour étayer l’enquête, tels que Albert Pike, 33ème degrés et grand pontife de la franc-maçonnerie internationale, Albert Mackey, lui aussi 33ème degrés, figure importante de la franc-maçonnerie ou encore Henri Wilson Coil, éminent franc-maçon du 33ème degrés et faisant autorité.

Dans cet article nous citerons des passages des fameux manuels de rituels (imprimés avec l’autorisation de la grande loge de chaque État de l’Amérique). Ils sont la plus grande autorité reconnue chez beaucoup de franc-maçons, comme la Bible peut l’être pour les chrétiens. Nous verrons donc des passages de ces manuels de rituels, même si ces ouvrages sont considérés comme secrets et protégés par des voeux affreux et sanglants, car Dieu lui même dans la Bible nous ordonne d’exposer à la lumière les choses cachées dans les ténèbres (éphésiens 5.11), ce qui paraît logique pour toute personne sincère voulant être intègre et marcher dans la Vérité.

Nous citerons aussi Sophie Coignard, grand reporter au point, auteur de plusieurs livres d’investigations qui ont fait date dont une enquête poussée sur la franc-maçonnerie dans la politique intitulée un État dans l’État. Il y aura également le témoignage direct de magistrats et de procureur de la république tel que Éric de Montgolfier. Interviendront également des hommes de tous bords : journalistes, auteurs-compositeurs, chanteurs, acteurs, écrivains chrétiens, musulmans, psychologues, conférenciers, docteurs, historiens, hommes politiques, citoyens, militants  etc. La franc-maçonnerie et la plupart des francs-maçons ne sont eux-mêmes pas conscients des nombreux points que nous allons aborder dans cet article et ce film, notamment dans la partie 2 du film. Nous n’attaquons aucun franc-maçon en tant qu’individus mais bien plutôt les nombreux dangers que l’influence, l’idéologie, la philosophie et la spiritualité maçonnique représente. Il faut le dire : l’influence maçonnique fait parti des grands paramètres contribuant à cet état de souffrance qui règne dans le monde. Déclaration grave et importante mais véritable vous le verrez. C’est dans une attitude empreinte de compassion et d’un réel souci d’autrui que nous publions au grand jour ce film en 2 parties présenté sous la forme d’un zapping géant abordant plusieurs thèmes clés pour bien comprendre les choses. Tout ne pourra pas être abordé dans le détail, notamment le mode de recrutement, le fonctionnement des loges, des degrés et des origines de la franc-maçonnerie mais tous ceux qui veulent des détails supplémentaires pourront évidemment poser des questions via les commentaires.

Ce film prouvera à chacun qu’il y a tout un ensemble de paramètres inhérents à la franc-maçonnerie qui en font une puissance néfaste et dangereuse dont aucune loge ou obédience maçonnique ne pourrait se défaire, enfermées qu’elles sont dans les paradoxes logiques du serment fraternel, du secret et de l’exigence d’éthique.

Souhaitons que les francs-maçons qui auront le courage de nous lire et de méditer nos propos comprendrons le message et éventuellement viendront discuter avec ouverture d’esprit de tous les aspects abordés dans cette enquête. La tolérance n’implique pas de se taire face au mal, aux erreurs, aux fautes, aux mauvaises attitudes et aux mensonges. Si les 2 parties de ce film et de cet article peuvent paraître dur dans leurs affirmations, nous insistons sur le fait qu’aucun franc-maçon en tant qu’individu n’est visé.

I) Pouvoir et influence de la Franc-maçonnerie.

La Franc-maçonnerie est présente dans plus d’une cinquantaine de pays à travers le monde notamment en Europe et aux États-Unis. Elle regroupe pas moins de 5 millions de membres appelés aussi des frères, se réunissant régulièrement au sein de centaines de milliers de loges, appelées aussi atelier, dispersées à travers le monde. Ces loges sont elles-mêmes regroupée en obédiences. Dans l’hexagone, la franc-maçonnerienombre-de-francs-macons-dans-le-monde-en-2000 représente tout de même 150 000 personnes à jour de cotisations dans la douzaine d’obédiences de tailles diverses qui opèrent en France, et plus du double si l’on compte celles et ceux qui, initiés, ont décidé de quitter le navire mais qui reste liés d’une façon ou d’une autre à la fraternité. Dans leur loges, ils sont vêtus de costumes à ornements symboliques tels que de grand collier, pendentifs, rosettes, gant blanc et tablier. Leur loge elle même est truffée de symboles, nous y reviendront plus tard.

C’est un chef de gouvernement en exercice, qui confie en soupirant à l’un de ses anciens ministres, et non des moindres : « Jamais je n’aurais imaginé que les francs-maçons étaient si puissants. » C’est un patron du CAC 40 qui se fait débarquer de son poste par une loge, alors qu’il est lui-même initié, de même que certains de ses soutiens et… de ses adversaires. Les franc-maçons, comparés à d’autres religions, ne paraissent pas si nombreux dans leur effectif mondial, mais si l’on considère les places et les postes clés qu’ils occupent au sein des gouvernements du monde, ils sont alors soudainement très nombreux ! Le ministère de la Justice est une administration qu’il n’est pas rare non plus de servir en tablier. Au point qu’il existe à Paris deux fraternelles remplies de magistrats. La plus importante est le Dîner du Palais, qui réunit 400 membres autour du tribunal de grande instance, dont beaucoup d’avocats réputés, comme Francis Spizner.

D’autres ministères, comme l’Education nationale ou le ministère de l’intérieur, sont également des citadelles maçonnes. Un quart des commissaires de police seraient d’ailleurs des frères, et contrôleraient leur syndicat, surnommé le «Schtroumpf» en raison de son sigle imprononçable (SCHFPN). Les francs-maçons sont aussi très implantés dans la sphère sociale. Avenue du Maine, FO en est truffé comme un foie de canard – Marc Blondel, son ancien secrétaire général, est toujours inscrit à la loge République du GODF (Grand Orient De France) – de même que la CFDT et la CGT. Et beaucoup d’organismes cogérés par les syndicats, en particulier les caisses de retraite complémentaire, abritent des bataillons d’initiés.

Le secteur mutualiste en est tout aussi friand. La GMF a eu plusieurs présidents à tablier, comme Michel Baroin et Jean-Louis Pétriat. Les Caisses d’épargne aussi : Charles Milhaud, leur ex-président du directoire, a été au GODF, et Michel Sorbier, l’actuel président de leur Fédération nationale, philosophe à la GLNF (Grande Loge Nationale de France). Quant au Crédit agricole, une bataille de pouvoir feutrée y oppose le GODF à la GLNF (2 principales obédiences de France), selon Sophie Coignard, auteur d’«Un Etat dans l’Etat» (Albin Michel, 2009).

Parmi les patrons, très peu ont d’ailleurs choisi de faire leur «outing» : Patrick Le Lay, l’ancien boss de TF1, ou encore le restaurateur star Joël Robuchon font à cet égard figure d’exception. Par contre, Thierry Breton, qui dirige la société d’informatique Atos Origin, dément son appartenance quoiqu’il s’en soit autrefois vanté auprès de ses proches.

D’autres laissent planer le doute, comme Jean-François Roverato (Eiffage), Didier Quillot (Lagardère), Hubert Heilbronn (Lazard), ou encore Serge Dassault. Les deux derniers PDG d’Arianespace, Jean-Marie Luton et Jean-Yves Le Gall, entretiennent eux aussi le suspense. Mais la majorité des patrons préfèrent démentir fermement être des initiés, lorsqu’on les interroge. Cela ne les empêche pas de s’entourer souvent d’une garde rapprochée à tablier, à l’image de Guillaume Pepy, à la SNCF, d’Henri Proglio, à EDF et à Veolia, ou encore de Didier Retali, chez Elyo-Suez, l’ex-Générale des eaux. Le maçon de service de ce dernier est l’ancien député RPR Marc Fraysse, en charge des relations avec les élus locaux.

Pour consolider leur pouvoir, les frères n’ont pas hésité non plus à investir les organismes patronaux. Le Medef et la CGPME en sont de véritables réserves. A titre d’exemple, 20% environ des membres de la GLNF seraient chefs d’entreprise. Certains secteurs, comme l’aéronautique, l’édition et surtout le BTP, sont particulièrement concernés.

Autre terrain de prédilection des maçons parisiens : les entreprises publiques. C’est le cas de France Télécom et de La Poste, dont la fraternelle commune rassemble des cadres supérieurs souvent proches de FO.

franc-maconnerie-sybolesAu terme de deux années d’enquête effectuée par Sophie COIGNARD dans toutes les sphères et toutes les couches de la société maçonnique française, il apparaît que dans beaucoup d’histoires politiques, judiciaires, économiques, dans de nombreuses négociations, médiations, promotions, existe une dimension fraternelle qui n’apparaît pratiquement jamais au grand jour. Et pour cause, le nerf de l’influence réside dans le secret.

Forte de sa supériorité numérique comparée à d’autres réseaux, elle tisse, enfin, une toile invisible mais bien présente dans tous les compartiments de la société. C’est vrai dans la magistrature, dans la police, dans les grandes entreprises publiques et même au plus haut niveau de l’État, jusqu’à l’Élysée.

Quoiqu’en dise ses représentants autorisées, la franc-maçonnerie, en effet, ne recrute pas indifféremment dans toutes les catégories socioprofessionnelles. Pour faire simple, on trouve dans ses rangs plus de commissaires de police que d’ouvriers agricoles. Souvent encouragé par les obédiences, ce tri social permet de décupler l’influence que pourrait exercer chacun de ses membres.

Par exemple, Brice Hortefeux, qui n’est pas le moindre des ministres, a longtemps fréquenté les colonnes du temple. Xavier Bertrand, ministre du travail, est membre du Grand Orient de France.

À la seule évocation de la franc-maçonnerie, Patrick Mennucci, alors plus proche lieutenant de Ségolène royale pendant la campagne, refuse de s’exprimer.

En novembre 2002, le point publie un dossier intitulé Chirac et les francs-maçons, dans lequel il est fait mention des ministres initiés. Ainsi, et cité, parmi d’autres, Renault Dutreil, alors secrétaire d’État aux PME, qui étaitmacon11 d’ailleurs à la tête de l’UMP nouvellement créé. Bref il y croyait. Il fréquentait même une loge très secrète de la GLNF : la lyre de Salomon, composée d’hommes d’affaires et de personnalités du renseignement, comme le général Jeannou LACAZE, ancien chef d’état major des armées ou encore le général René imbot, ex patron de la DGSE, son fils Thierry, lui aussi professionnel du renseignement etc.

Dans la franc-maçonnerie, on n’y sort jamais vraiment, car les obédiences mêmes si elles n’ont jamais retenu personne, ont une règle tacite selon laquelle un initié le reste, même s’il a raccroché ses gants blancs. Patrick Devedjian par exemple a affirmé ne pas être franc-maçon alors que beaucoup de frères et non des moindres, se souvient pourtant de lui en loge.

Pierre Joxe, Bertrand Delanoë ou Manuel Valls assume leur initiation au Grand Orient. Le sénateur Jean-Luc Mélenchon a fait depuis longtemps de son appartenance une sorte d’étendard virtuel, défendant à tout propos une laïcité sourcilleuse. Henri Emmanuelli se montre plus discret de même que Jack Lang, pour qui la fréquentation des loges est de l’histoire ancienne. Élisabeth Guigou, pour sa part, a bénéficié des réseaux de son mari Jean-Louis, membre du Grand Orient.

Pourquoi tant de protestations si, ainsi que le dit la parole maçonnique officielle, les loges sont autant de lieux ou des personnes en quête de réflexion et de spiritualité aiment à se retrouver ? À quoi bon cacher s’il n’y a rien à cacher ? C’est ce que nous allons découvrir et le spectacle n’est pas beau à voir bien malheureusement mais il est nécessaire de le savoir pour prendre la bonne attitude face à ce monde vacillant.

loge-maconnique-p2Le secret de l’appartenance recouvre d’un voile pudique tous les faits et gestes des frères, qu’ils soient ou non répréhensibles, permettant ainsi l’instauration d’un État dans l’État, hors de toute forme de contrôle. De temps en temps, quand des affaires éclate au grands jours, ils font mîmes de jeter en dehors de leur loges ces prétendus « marginaux », mais le reste, bien plus nombreux, repose dans le secret au sein des loges protégées par le secret fraternel. La vidéo montrera clairement quelques un de ces grands scandales ayant impliqués la franc-maçonnerie (fichage politique et religieux de l’armée française par la franc-maçonnerie, la loge P2, l’affaire de proxénitisme du Carlton, corruption nombreuse au sein de la magistrature etc.).

Un autre exemple de leur influence, la caisse des dépôts, en vérité, a longtemps joué un rôle important dans la vie de la maçonnerie. Plusieurs années auparavant, elle avait ainsi contribué très directement aux rayonnements et à l’accroissement du patrimoine de la GLNF.

Le silence de la maçonnerie favorise toutes les dérives et abrite toutes les mauvaises manoeuvres. Plusieurs anciens francs-maçons sortis de ses loges ont été terriblement agacés du voile de vertu dont le secret permet de recouvrir les arrangements et dérives de certains. Mais il ne s’agit pas que de petits arrangements et de petites dérives. L’influence va beaucoup plus loin que tout cela. Que cela soit au ministère de l’intérieur dans l’éducation nationale, les grandes entreprises publiques, ils sont nombreux à porter le tablier. La maçonnerie est dotée d’effectifs nombreux qui opèrent dans toutes les sphères de la société. Il faut en être conscient. Ce que nous venons de voir brièvement pour la France est valable pour beaucoup d’autres pays : par exemple, de nombreux présidents africains sont Franc-maçon, la plus part des présidents américains sont franc-maçon etc etc. Bref, ils sont présent partout où il y a un peu de pouvoir et ou il y a possibilité d’avoir de l’influence, des renseignements et de l’argent.

On pourrait à la limite se dire : Et alors! S’ils oeuvrent vraiment pour le bien, tant mieux! Mais rien n’est plus loin de la réalité. Là ou la franc-maçonnerie devient réellement dangereuse se situe au niveau de sa philosophie, de ses croyances religieuses et spirituelles, de ses objectifs et de son idéologie émanent directement de la source spirituelle de laquelle elle est issue. Comme tous mouvements religieux, il faut regarder ses sources, quels en sont ses leaders et leurs messages. C’est ce que nous allons voir dans la suite.

II) La franc-maçonnerie est-elle une religion ?

Les institutions franc-maçonnes ont obtenu des entrées là où aucune autre dénomination religieuse n’a jamais été admise, fait des choses là ou tout autre institution aurait été accusée de violer la loi de séparation entre l’État et l’Église. Les francs-maçons sont les pierres angulaires des bâtiments publics. Ils sont autorisés à faire des présentations sur leurs diverses activités dans les écoles publiques, ces dernières pensant que leurs oeuvres sont merveilleuses et vertueuses.

La franc-maçonnerie proclame être religieuse sans pour autant affirmer être une religion. Cette affirmation peut se lire dans nombre de ses littératures publiques. Ainsi, elle ne repousse pas les gens appartenant aux religions populaires mais les attire leur faisant croire qu’il n’y a aucune contradiction avec leur religion ce qui est évidemment faux, nous le verrons en détails.

La franc-maçonnerie a de très bonnes raisons de se présenter comme une organisation bienfaisante non religieuse. Autrement, elle repousserait les personnes appartenant aux religions les plus populaires dans le monde, ainsi que la population non chrétienne qui n’a pas le temps pour la religion.

Puisque la franc-maçonnerie exige de croire en un être suprême, elle a donc la première marque distinctive d’une religion. L’éminent franc-maçon Henri Wilson Coil, qui fait autorité, a écrit :loge-maconnique

« La franc-maçonnerie requiert bien évidemment de croire en l’existence d’un être suprême auquel elle doit rendre des comptes. Qu’est-ce que l’église peut ajouter à ça, à part de communier avec ceux qui ont ce sentiment ? C’est exactement ce que la loge fait ».

La franc-maçonnerie exprime-t-elle cette croyance en actes ou par la pratique de rituels ? La réponse à cette question est oui. La franc-maçonnerie est remplie de rituels, bien plus que les églises chrétiennes. Les cérémonies de la loge sont pleines de prières, de rites funéraires et de rites initiatiques.

Troisième point qui font de la franc-maçonnerie une religion, c’est qu’elle dispose d’un code d’éthique. Des normes solennelles de tenue sont imposées à chaque franc-maçon, en particulier à celui qui a atteint le rang de maître maçon ou au troisième degré. Les francs-maçons sont menacés d’être torturés jusqu’à la mort par les mains de leurs frères au cas où ils violeraient l’une de leurs règles.

Voyons les écrits d’une des autorités les plus estimés, Albert Pike, 33e degré, surnommé « le Platon de la franc-maçonnerie » c’est l’ancien grand commandeur souverain du suprême conseil des grands souverain inspecteur général du 33e degré. Voyons ce qu’il dit sur la religion :

« Chaque loge franc-maçonnes est un temple de religion, et ses enseignements sont des instructions en matière de religion. C’est la religion universelle, éternel, immuable. La franc-maçonnerie ne propage nulle autre croyance que la sienne, simple et sublime, que la religion universelle enseigne par nature et raison. Ce rite lève le bord du voile… Car il révèle que la franc-maçonnerie est un culte. »

Albert Mackay, 33eme degré, en dira autant dans ses écrits.

Ces autorités franc-maçonnes, chacune regardée avec un grand respect par la plupart des grandes loges aux États-Unis, admettent que la franc-maçonnerie est une religion et qu’elle ne fait pas parti du christianisme. Le dictionnaire ainsi que les paroles de ses autorités et de ses savants le déclarent.

maaons-regne-place-eglise1La franc-maçonnerie est donc clairement une religion qui ne se déclare pas en être une. Ceci est très subtil, malin et important à comprendre : cela lui permet de s’introduire et d’intervenir dans toutes les sphères de l’État exactement comme l’Église le faisait officiellement avant la laïcité, tout en ayant fait eux-même voter cette loi de séparation de l’Église et de l’État, afin d’empêcher toute autre religion, en particulier le christianisme, de venir imposer et influer sur les sociétés et les gouvernements à leur place : la franc-maçonnerie doit être la seule religion à gouverner et à prendre les décisions conformément à leur philosophie, de manières subtils et discrètes en trompant finalement l’ensemble de la population par des discours pseudo humaniste et pseudo transparent pour les mener là ou ils veulent tout en s’autorisant, pour un certain nombre, de part leur position, les pires atrocités. C’est véritablement la nouvelle religion et la laïcité n’est qu’un leurre qui sert leurs intérêts.

Cela est bien évidemment une terrible tragédie pour quiconque connaît les véritables enseignements spirituels des leaders de la franc-maçonnerie ainsi que ses sources occultes et maléfiques ayant pour effet d’inculquer dans l’esprit des gens et à leur inssue, une philosophie et une idéologie machiavélique à coloration maçonnique aboutissant à une dégénérésence des sociétés actuelles jusqu’au niveau individuel, continuellement aggravée, appuyée et accentuée par la maçonnerie elle même. La suite de l’article et ce film prouvera évidemment davantage ces graves accusations que nous portons.

Il suffit pour s’en convaincre d’observer le rituel d’entrer en franc-maçonnerie, consistant en un rituel lugubre et ténébreux (yeux bandés, corde autour du coup, crâne humain, voir la vidéo) se terminant par un voeux de silence à ne jamais briser sous peine de se voir torturé et tué par les membres de sa loge. Au risque d’étonner, ce type de cérémonie d’initiation est emprunté en presque tout point aux cérémonie d’initiation à la sorcellerie que nous verrons plus en détail dans l’article sur la partie 2 de ce film. C’est vous dire dans quoi nos dirigeants sont embarqués…

Un tel voeux sanglant du silence autorise toutes les dérives. Lorsque l’on comprend que la maçonnerie est effectivement infiltrée dans tous les postes clés tel que les médias, l’audiovisuel, la justice, la police, la politque etc, tout prends alors une autre signification puisque la grande partie de ces gens là oeuvre pour un projet idéologique commun, qu’ils en soient conscient ou non, qui sera mené à son terme grâce à ce pouvoir et cette protection qu’il se donne les uns aux autres.

1) La copie franc-maçon de Dieu

13734850241Le flou des titres du Dieu franc-maçon s’estompe au fur et à mesure que les grades augmentent. Comme dans la plupart des sociétés secrètes, les informations révélées deviennent plus compréhensibles à mesure de votre évolution dans le cercle. Par exemple, dans la première prière que le candidat entend, la divinité est appelée « père tout-puissant de l’univers ». Tout au long des degrés inférieurs, la divinité est appelé soit Dieu « quand le candidat prononce son vœu et jure en disant « que Dieu me vienne en aide… »), Soit LGADLU.

Quand un individu progresse vers les degrés supérieurs, la nature de Dieu commence à prendre une qualité moins réconfortante. La description la plus proche à laquelle je pense est les aliments premiers prix que l’on retrouve au supermarché. Le dieu de la franc-maçonnerie est un dieu premier prix. Il n’y a pas de marque, par conséquent si vous voulez y écrire Allah, Krishna ou même satan, vous pouvez le faire, et aucun franc-maçon ne le contestera.

Albert Mackey, franc-maçon faisant autorité l’a dit de cette manière : « Soyez assurés, que Dieu est autant présent avec les pieux hindous dans le temple, qu’avec les juifs dans la synagogue, les musulmans dans la mosquée, et les chrétiens dans l’église. »

On pourrait tout aussi logiquement ajouter aux pensées de Mackey que ce Dieu est également présent avec le sataniste dans son cercle quand il découpe le coeur d’un enfant.

Lorsque je postulai pour être membre de la loge, dit William Schnoebelen, j’étais un sorcier et allais dans une église épiscopale. Par conséquent lorsque deux francs-maçons me testèrent et me demandèrent si je croyais en Dieu, je répondis oui, sans aucune hésitation, sachant que mon Dieu était Lucifer. Je fus accueilli dans la loge à bras ouvert et y resta 9 ans. Durant ce temps, aucun de mes frères chrétiens franc-maçon, me témoigna de la réalité de Jésus…

En fait le Dieu de la franc-maçonnerie est un Dieu libéral.

La franc-maçonnerie a une approche de Dieu qui est blasphématoire. Logiquement, vous finissez avec une divinité patchwork, les yeux d’un dieu, le nez d’un autre dieu, les oreilles d’un troisième dieu, si vous le souhaitez.mac3a710 Ce concept désordonné de Dieu n’est pas propre aux francs-maçons. Malheureusement, il est devenu aussi la pensée dominante de Dieu dans la culture païenne, et l’influence maçonnique sur la religion civile aux États-Unis y a peut-être contribuée !

Un autre écrivain moderne franc-maçon, Manly P.HALL, 33e degré, affirme en accord avec bien d’autres francs-maçons hauts gradés :

« Le véritable franc-maçon n’est pas enchaîné à une croyance. Il prend conscience, à l’aide de l’illumination divine de sa loge, qu’en tant que franc-maçon sa religion doit être universelle : Christ, Bouddha ou Mahomet, le nom a peu d’importance, car il reconnaît uniquement la lumière et non le porteur. Il adore devant chaque sanctuaire, se prosterne devant chaque autel, que ce soit dans un temple, dans une mosquée ou dans une cathédrale, réalisant par sa propre compréhension l’unité de toutes les vérités spirituelles. »

En quelque sorte, il montre que le franc-maçon a une compréhension supérieure à celle des personnes qui adorent devant les autels chrétiens, bouddhiste ou islamique. Ainsi, quelle que soient les croyances du chrétien franc-maçon en dehors de sa loge, ses croyances au sein de la loge sont considérées comme plus élevées et plus vrais.

Ce qui est étonnant, c’est que cette divinité distante et passive de la franc-maçonnerie ressemble étrangement au dieu représenté dans le mouvement New Age. Ce n’est pas une pure coïncidence, car jusqu’en 1990, le nom officiel du rite écossais maçonnique était le New Age. Le rite écossais est un des cursus permettant de gravir les différents degrés de la franc-maçonnerie.

Le dieu présenté par la franc-maçonnerie est un dieu si vague que presque toutes les divinités peuvent entrer dans le moule, sauf le Dieu de la Bible, comme par hasard… C’est un tour de passe-passe aussi vieux que le péché, que Satan ne se lasse pas de faire aux hommes. Créer un Dieu si vague et qu’il en devient incompréhensible, puis créer une idole intermédiaire pour représenter la divinité et l’adorer. Que ce soit la franc-maçonnerie se prosternant devant l’équerre et le compas de son hôtel, l’indou priant devant une idole de brahman, où le dévoué catholique priant Saint-Jude où la vierge Marie pour retrouver ses clés, le résultat final est le même.  « Au lieu d’adorer le Dieu impérissable et glorieux, ils se sont fabriqué des idoles, images d’hommes mortels, d’oiseaux, de quadrupèdes, de reptiles : voilà l’objet de leur adoration! » Romain 1. 23-24.

2) Fonctionnement et lien avec le satanisme

degresAprès avoir mené enquête poussée sur la vie du candidat voulant entrer en franc-maçonnerie et après avoir formulé des voeux sanglants au cours d’une initiation secrète et lugubre, le candidat devient un frère et débute donc sa “quête de lumière” au premier degrés de la franc-maçonnerie qui en comporte 33, accessible en suivant l’un des 2 rites représenté par le schéma ci-contre.

Le candidat, dès le premier degré, est poussé à croire qu’on lui fera connaître d’importants secrets, des secrets si précieux qu’ils doivent être protégés par des voeux solennels faits sur la Bible et puni de mort s’ils sont dévoilés. Bien entendu la Bible pour la franc-maçonnerie n’est qu’un symbole. Si vous allez dans un pays musulman, l’équerre et le compas seront posés sur un Coran. Ils n’ont aucune réelle considération ou aucune réelle conscience pour les profondes vérités qui y sont révélés.

Ceux qui assistent régulièrement aux réunions de la loge bleue, apprendront qu’il existe des degrés plus élevés que le maître franc-maçon du troisième degré. Il suffit de suivre soit le rite d’york soit le rite écossais. À ce stade, on vous dit que vous apprendrez des secrets de grande valeur. C’est par l’un de ces deux rites que l’on arrive au stade du 33ème degré.

Le candidat est entraîné dans un rite initiatique ostentatoire pour atteindre le troisième degré. Puis, on lui révèle le grand secret de la franc-maçonnerie : le nom secret et sacré de Dieu (dont l’accès n’est autorisé qu’après des heures de rituels et trois vœux à vous faire froid dans le dos), a été perdu pour toujours. À la place, on lui communique un mot substitut, «Mah Hah Bone ». Mais ce n’est pas tout. Pour celui qui décide de continuer dans les grades supérieurs le candidat franc-maçon réalise qu’il va acquérir des connaissances de nature mystique. Il va apprendre le véritable nom de Dieu ! C’est le supposé « mot du maître » qui avait été perdu pour toujours, mais qui a été miraculeusement retrouvé 4 degrés plus hauts et pour quelques centaines de dollars de plus. Le nom révélé est JahBulOn. Ce nom étrange est censé être le véritable nom de la divinité de la franc-maçonnerie, enfin dévoilé. Il est tellement sacré qu’il ne doit être révélé à l’initié qu’en présence de trois maçons de l’arche royale, agenouillé sous une « arche royale » formée par leurs mains entrelacées. Une mascarade.

Au 17ème degré du rite écossais, appelé grades des chevaliers de l’Orient et de l’Occident, il y a de nombreux enseignements malsains et maléfiques, nous allons en examiner un.

Comme souvent, il y a également un mot sacré dans le 17ème grade. Ce nom est Abaddon. Un rapide voyage dans le nouveau testament nous révèle que, selon la parole de Dieu, il n’y a rien de sacré dans le nom d’Abaddon, au contraire : «Elles avaient sur elles comme roi l’ange de l’abîme, nommé en hébreu Abaddon, et en grec Apollyon. »

Ces termes signifient « destructeur », et lange de l’abîme s’appelle Abaddon, un autre mot qui désigne Satan, que Jésus nomme dans Jean 10. 10 dans la traduction originale, « celui qui vient pour dérober, égorger et détruire (Apollumi) ! ». Quel mot sacré !

Ce n’est pas la seule preuve qui identifie le Dieu de la franc-maçonnerie. Plusieurs références ambiguës sont faites dans les écrits des francs-maçons cités auparavant. Albert Pike, le plus grand franc-maçon de son temps aux États-Unis, écrit ceci :

« Lucifer, le porteur de Lumière ! C’est un nom étrange et mystérieux donné à l’esprit des ténèbres ! Lucifer, fils de l’aurore ! Est-ce lui qui amène la lumière, avec ses splendeurs aveuglantes, aux âmes faibles, sensuelles et égoïstes ? N’en doutez pas ! Car les traditions sont pleines de révélations et d’inspiration divine : et l’inspiration n’est ni d’une époque ni d’une croyance. »

Bien que cette déclaration soit une merveille d’ambiguïté, nous devons nous rappeler que la chose recherchée dans chaque initiation maçonnique est la lumière. Il suffit d’écouter M. Mélenchon, franc-maçon, parler de lumière dans la vidéo lorsqu’il parle de la franc-maçonnerie. La question posée à l’initié au moment critique concerne ce qu’il désire le plus. Incités par les diacres, le candidat répond « la lumière » au premier grade, « plus de lumière » au deuxième grade, et ainsi de suite. Ce n’est pas sans arrière-pensée que cet éminent franc-maçon nous dit que Lucifer est la source de cette lumière. Dans un autre écrit sur Satan, Pike dit qu’il :

«… N’est pas une personne, mais une force créée pour faire le bien, mais qui peut servir le mal. C’est l’instrument de la liberté ou du libre arbitre. Il représente cette force qui guide la production d’énergie physique, le siège sous la forme du dieu mythologique cornu, PAN. C’est de là que fut inspiré le bouc du festival des sorcières, les frères du serpent ancien et le porteur de Lumière ou phosphore et que les poètes ont fait de Lucifer une légende fausse. »

Pike donna l’instruction suivante dans un comité de franc-maçon de haut grade :

« La religion maçonnique doit être par nous tous, initiés de haut grade, maintenu dans la pureté de la doctrine luciférienne. Si Lucifer n’était pas Dieu, Adonaï, dont les actions prouvent sa cruauté, sa perfidie et sa haine envers les hommes, son barbarisme et sa répulsion pour la science, Adonaï et ses sacrificateurs ne calomnieraient pas. Oui, Lucifer est Dieu, et malheureusement Adonaï est un dieu. Ainsi, la doctrine du satanisme est une hérésie, et la vraie et pure religion philosophique est la croyance en Lucifer, l’égal d’Adonaï. Mais Lucifer, dieu de lumière et dieu du bien, lutte pour l’humanité contre Adonaï, le Dieu des ténèbres et du mal. »

Il n’est pas le seul à battre du tambour pour Lucifer. Le professeur franc-maçon Many P. Hall écrit :

« Quand le franc-maçon apprend que la clé pour le guerrier est l’application propre de l’alternateur du pouvoir vivant, il a appris le mystère de son art. Les énergies effervescentes de Lucifer sont entre ses mains, et avant qu’il avance plus loin avec succès, il doit prouver sa capacité à utiliser adéquatement cette énergie. »

Les francs-maçons sont en quête de la lumière. Mais il semblerait qu’ils aient tout fait pour éviter Jésus qui a pourtant dit « Je suis la lumière du monde ». Ces dires pourraient surprendre l’individu qui voit les francs-maçons comme un groupe d’hommes bienveillants qui aident les enfants infirmes.

Il a été amplement démontré, par des sources qui font autorité et par les rituels, que la franc-maçonnerie n’adore pas le Dieu de la Bible, largement démontré comme vivant et vrai pour quiconque prend la peine de le chercher sérieusement avec un coeur sincère (voir le site rencontrerdieu.com).

Il ne reste alors qu’un autre être qu’ils peuvent vénérer, peu importe qu’ils l’appellent le grand architecte ou jahbulon. C’est toujours Satan qui réside derrière les masques de ces autres noms. ET comme le dit Jésus, vous les reconnaitrez à leur fruit. Les fruits de la maçonnerie, lorsqu’ils sont analysé, sont définitivement mauvais comme le démontre ce film en 2 parties et comme la suite de l’article le montrera.

III - Voeux dangereux et interdits

pacte-diableCe que le candidat ne sait pas, c’est que le vénérable maître le trompe en lui assurant que le vœu qu’il va faire en entrant est sans danger. Il se peut que lui-même ne réalise pas sa tromperie, mais il donne à l’initié une vérité qui, nous le verrons, est en fait pleine de mensonges.

La plupart des candidats poursuivent et disent le voeu. Un examen détaillé des voeux de la loge dépasserait le sujet mais voici le point culminant du voeu de l’apprenti :

« Avant tout, je promets et je jure sincèrement et solennellement, avec une ferme résolution de faire de même… Me soumettre à la sentence d’avoir la gorge tranchée, la langue arrachée et le corps enterré dans du sable de mer brute, à marée basse, là où la mer descend et monte deux fois en 24 heures, si jamais je viole l’engagement de mon grade d’apprentis. Que Dieu me vienne en aide et me garde fermement dans l’exercice de mes fonctions. »

Le vénérable maître : « au vu de votre sincérité, vous pouvez à présent détacher vos mains et embrasser le livre qui est dans votre main, qui est la Sainte Bible. » Ses voeux détiennent le record en matière de violation des commandements de Dieu !

Les voeux maçonniques interfèrent totalement avec les devoirs du francs-maçons envers son pays ! Par exemple, dans le rituel du troisième degré, le candidat jure : « je garderai les secrets inviolables d’un digne frère et maître francs-maçons quand ils me seront transmis ou donnés, sauf en cas de meurtre et de trahison. »

Dans le degré de l’arche royale du rite d’york, même la petite restriction est sommairement retirée. Le candidat jure : « je garderai les secrets d’un compagnon franc-maçon de l’arche royale (quand ils me seront transmis en tant que tel, où les connaissant comme tel) sans exception. »

À ce grade, le candidat jure également ceci : « je ne dirai aucun mal d’un compagnon franc-maçon de l’arche royale, ni derrière son dos ni devant lui. Et je le protégerai de toutes sortes de dangers, si c’est en mon pouvoir. »

Pour terminer, dans le degré de l’arche royale, le candidat promet :

«… D’employer un compagnon franc-maçon de l’arche royale plutôt qu’une autre personne, à compétences égales. » Imaginez les délits de haute trahison qui ont pu être commis pendant les guerres mondiales et qui sont de source sûre. Par exemple :

- un officier à la cours qui serait qu’un mandat d’arrêt a été lancé contre un frère franc-maçon devrait le prévenir immédiatement, celui-ci pourrait ainsi fuir de la juridiction.drapeau-sang-mort

- Un franc-maçon qui serait au courant des crimes d’un frère franc-maçon, y compris le viol, le vol ou les violes sur enfants, devrait garder ces informations secrètes, même devant une cour de justice !

- Un franc-maçon de l’arche royale qui sait qu’un compagnon franc-maçon est un meurtrier ou un traître devra garder cette information secrète !

De plus, bien que cela ne soit pas mentionné dans les voeux, à de nombreuses reprises, des francs-maçons ont bénéficié d’un procès « plus équitable » en justice quand un juge franc-maçon présidait. Un nombre majoritaire de juges sont francs-maçons, et beaucoup de procureur également. Si un francs-maçons va en procès contre un non franc-maçon, il suffit qu’il fasse quelques gestes obscurs ou dise quelques mots au juge pour que celui-ci donne un jugement en sa faveur. Personne, dans la salle du tribunal, ne verra quoi que ce soit (sauf un autres franc-maçon, qui ne pourrait rien dévoiler). Il est évident qu’on a vendu à notre pauvre candidat de la poudre de perlimpinpin ! Il a promis d’avance, de garder des secrets dont il ne connaît rien, et d’obéir à un voeu qu’il n’a jamais entendu. Tout cela pourrait-il être saint et digne de Dieu ?

La majeure partie des francs-maçons n’ont jamais pris la peine d’examiner dans quoi ils sont impliqués. Par conséquent, ils ont construit leur temple de confiance sur des fondations instables.

C’est comme ces moments cosmiques ou la famille va en pique-nique et présume que quelqu’un d’autre a apporté le dessert. Chacun, dans la loge, suppose que quelqu’un d’autre à vérifié sous toutes les coutures ce qu’était la franc-maçonnerie et qu’il n’y a donc aucun souci à se faire. Malheureusement, 99 % des francs-maçons ignorent tout de leur loge. Ils sont bien trop occupés ou trop fainéants pour enquêter.

Dans Osé 4.6 (la Bible), Dieu dit que son peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance. Effectivement, derrière la façade gentille de la franc-maçonnerie, se cache en vérité un véritable pacte avec le diable. Le rituel de la franc-maçonnerie est tout simplement satanique et il est fini le temps où l’on peut nonchalamment affirmer que le monde spirituel n’existe pas car le monde spirituel est une réalité, les démons existent et d’innombrables témoignages en donnent la preuve. Le seul chemin pour ne pas être sous l’emprise du diable est de se réconcilier avec Dieu et de se ranger de son côté. La clé, la porte permettant d’expérimenter une vraie relation avec Dieu est Jésus, nous l’expliquerons plus en détail en conclusion. Ainsi le diable n’aura plus aucune emprise sur une telle personne. Car Jésus l’a libéré du péché et du diable grâce à la foi qu’une telle personne a en lui. Le Diable sait cela et il regorge d’imagination et de moyen pour détourner chaque personne de cette vérité salutaire.

La Bible dit que le corps de l’homme notamment du chrétien, est le temple du Saint Esprit et que celui qui le détruit Dieu le détruira. Ce corps est précieux et il a de la valeur pour Dieu, tout comme l’âme humaine. Il est évident de constater que le simple fait de faire un voeu qui permet la la destruction du corps du chrétien, est tout simplement une forme extrême de souillure et en plus, une fois de plus, l’homme se fait Dieu en condamnant à mort un autre homme. Qui, hormis Satan, oserait dire qu’il pourrait améliorer ce que Jésus a déjà lavé ? Le Seigneur Jésus avait déjà averti Pierre : « Ce que Dieu a déclaré pur, ne le regarde pas comme souillé ». Quelqu’un qui a foi en Jésus est déclaré pur devant Dieu car le sang de Jésus qui a coulé pour le racheter, le purifie de tout péché.

A travers ces quelques analyses, nous voyons clairement le côtés antichrist de la maçonnerie. L’analyse se poursuivra dans la partie 2 de cet article et cette vidéo qui cloturera définitivement le sujets par d’incroyables révélations malheureusement authentiques.

Par le biais du système de commentaires, libre à vous de réagir pleinement sur les vidéos présentes dans cette rubrique. Pour toute autre question, n’hésitez pas à nous contacter via l’adresse mail suivante : webmaster{arobase}prisedeconscience.org

16 commentaires pour “Inédit sur le Web - la Franc-Maçonnerie disséquée - Partie 1 : Puissance, Influence et Rituels”

  1. Modérateur

    Bonjour, procurez-vous downloadhelper sur Mozilla, c’est un plugin qui devra vous permettre de télécharger. Les docs sont facilement trouvable sur google, c’est pas compliqué.

  2. Mika

    Bonjour, je souhaiterais télécharger cette video sur mon ordinateur, pouvez vous m’indiquer comment faire. Cordialement.

  3. paulo

    Bonjour à vous,
    Je suis vraiment intéresser donner moi plus informations merci.

  4. In vino Veritas

    Nous sommes Dirigés par des Illuminés !

    La Preuve se situe à la fois dans le symbole de nos passeports Français…
    Osez Retourner l’image… : Vous ne serez pas Déçus… !
    Ainsi que dans nos pièces de monnaie… : observez la forme que prend la Scandinavie… !

    “J’analyse, j’observe et je Déduis… !”

    Pour ceux qui se voilent encore la face, en criant au Complotisme… :
    Observez les monuments aux Morts que tout bon Français se Doit de Chérir…
    Vous savez, ces monuments aux Morts en forme d’Obélisque…

    Maintenant, allez consulter la Symbolique Egyptienne à ce sujet… :

    Vous m’en Direz des Nouvelles… !

  5. choquer jean pierre

    Rejoignez-nous et signez la pétition sur \"indignez-vous\", qui souhaite Interdire l\’existence des sociétés discrètes, secrètes, en France. Elle porte le numéro 92 dans la catégorie \"politique\". Voici le lien:
    http://www.indignez-vous.fr/politique.html

  6. Modérateur

    Bonjour Nath. Aucun fantasme, tout est documenté, avéré, authentifié et prouvée. Comme dit dans l’article accompagnant la partie 2 : Attention, ces informations ne sont clairement pas disponibles facilement sur le net ou ailleurs en raison de l’opacité des secrets maçonniques des plus hauts degrés, mais bien heureusement, le croisement des informations associées aux nombreuses fuites et maladresse de plusieurs franc-maçons cumulées aux nombreux témoignages de victimes mais aussi d’ancien franc-maçons repentis, nous permettent de voir de manière limpide ce qui se cache réellement derrière la franc-maçonnerie et cela, quoiqu’en dise l’opinion publique, les médias ou les francs-maçons eux mêmes. La vérité est évidente même si elle est extraordinaire.

  7. Nath

    Que dire.
    La théorie du complot, encore et toujours.
    Que faites-vous de votre esprit critique ?
    On ne sait pas qui ils sont mais on sait ce qu\’ils font ? Chercher l\’erreur.
    On sert des extraits de film (par nature fiction) comme une vérité !!
    Le vrai problème c\’est la jalousie et la peur de ce qu\’on ne connait pas. On phantasme et on avilit la FM parce qu\’on voudrait savoir.
    Un montage à charge ou tout est sorti du contexte.
    Oh, réveillez-vous. Pensez au lieu d\’inventer.

  8. Pieliste

    Merci d’avoir conservé et remis ou gardé en ligne cette video. Merci beaucoup. je vais aussi la conserver de mon coté pour qu’elle ne disparaisse jamais du web

  9. peter

    Merci pour ces informations intéressantes au plus haut point et qui peuvent aider beaucoup de personnes..

  10. Modérateur

    Bonjour Alix. La meilleur façon de participer est de communiquer les informations au plus grand nombre. Ensuite, je dirais que vos simples encouragements et vos prières si vous êtes croyants, sont des choses précieuses et de grandes valeur. Nous n’imaginons pas à quel point un simple encouragement peut-être important et peut changer le cour des choses. Enfin, la rubrique « don » permet à ceux qui le désirent de participer et de nous soutenir comme ils peuvent. C’est une autre forme d’encouragement. Bonne journée à vous.

  11. alix

    Merci pour la connaissance comment peut on vous aider ?

  12. Modérateur

    Concernant le morceau de reportage de la diffusion sur TF1, il s’agit d’une époque qui date, ou la censure était parfois moins présente et beaucoup moins forte qu’aujourd’hui. La main mise sur le média TV était moins forte, ce reportage s’en veut la preuve. D’ailleurs, à cause de cela, il est représentatif de constater que la plus part des invités francs-maçons ne sont pas venus et ont annulé à la dernière minute.

  13. Modérateur

    Bonjour, dans le documentaire, il s’agit d’une reconstitution faite à partir des rites officiels et confirmée par d’anciens franc-maçons.

  14. éveil

    Ou peut on trouver vos sources s\’il vous plait ? beaucoup de passages vidéos restent anonymes …

  15. éveil

    le film sur la maçonnerie qui les montre clairement comme des vipères est en plus diffusé sur TF1 ?! Vraiment je ne comprends pas. si c’est supposé etre LA société secrète par excellence, comment de tels non sens sont ils explicables ?

  16. éveil

    D\’entrée de jeu je suis interloquée par ce qui me semble être un énorme non sens: le journaliste et son équipe sont autorisés par les maçons a filmer la réunion et , exécutent leur signe rituel de pacte d’obéissance ou de mort ( symbolisé par la tête décapitée) devant une caméra qui justement leur fait tous trahir le secret ???

Ajoutez un commentaire

Security Code: