Dieu a-t-il créé le mal ? Réponse selon Einstein

Parmi la quantité de sujets épineux abordés sur ce site, voici une vidéo courte mais rafraichissante abordant la notion de bien et de mal à travers un aspect culturellement et universellement répandu : le Divin.

Restez Informés !

Recevez les dernières nouveautés et informations du site web en rejoignant tous les chercheurs de la vérité ! Garantis sans Spam !

Que l’on soit croyant, athée, agnostique ou mystique, chacun de nous est un jour ou l’autre amené à considérer la question de Dieu.

A travers ce très court-métrage, les individus de toutes confessions et religions confondues, y trouveront certainement un joli clin d’œil à leur foi.

Les agnostiques ou autres mystiques y trouveront probablement un sujet de réflexion intéressant. Certains non croyants pourront y voir une main tendue à la découverte du Divin, tandis qu’une autre partie du monde cartésien trouvera cette vidéo ubuesque. Dans tous les cas, elle mérite que l’on s’y attarde, ne serait-ce que durant les 2 minutes qui la composent.

Bien entendu, ceux qui connaissent la vie d’Einstein, comprendront qu’il n’a jamais incarné le jeune enfant présent dans cette vidéo. Effectivement, le personnage d’Einstein à uniquement été utilisé pour crédibiliser les propos tenus par le jeune acteur. Cette vidéo n’est à la base qu’une simple pub réalisée par le gouvernement de la République de Macédoine en faveur d’un enseignement religieux et spirituel dans les écoles.

Néanmoins le message principal de la vidéo demeure intéressant.

Plusieurs se diront qu’Einstein était croyant et par que conséquent, si un tel homme croyait en Dieu, alors il serait intéressant de se pencher sur la question. Einstein pourrait avoir raison et cela serait un argument en leur faveur. Mais lorsqu’on croit en Dieu, a-t-on besoin d’Einstein pour motiver sa foi ?
Ainsi, il est utile de préciser qu’Einstein n’était pas croyant. Selon ses propres termes, il était agnostique. Il a même dit :

« Il y a, bien entendu, un mensonge qui circule à propos de mes convictions religieuses, mensonge qui est systématiquement répété. Je ne crois pas en un Dieu personnel, je ne l’ai jamais nié et j’ai toujours été clair à ce sujet. S’il y a quelque chose en moi qui puisse être désigné comme religieux, alors c’est mon admiration sans borne pour la structure du monde, aussi loin que notre science peut nous la révéler. »

Sa nature agnostique se révèle aussi d’une façon intéressante, dans l’une de ses autres réflexions :

« L’idée que l’ordre et la précision de l’univers, dans ses aspects innombrables, seraient le résultat d’un hasard aveugle, est aussi crédible que si, après l’explosion d’une imprimerie,
tous les caractères retombaient à terre dans l’ordre d’un dictionnaire. »

De la même manière, beaucoup de non croyants pourraient être ravis d’apprendre qu’un homme ayant sa notoriété et doté d’autant d’intelligence et d’esprit, réfute l’idée du Dieu tel qu’on la trouve dans les écritures. Cela les conforterait intimement dans leur athéisme, voir même pour certains, leur servirait d’argument supplémentaire pour nier son existence.

Il serait intéressant de proposer à ces personnes la lecture de la première épitre de Paul au Corinthien, chapitre 1, verset 17 à 31.
Dans ce passage de la bible, Paul, disciple de Jésus, s’adresse au peuple de Corinthe, peuple croyant mais sans valeur aux yeux du monde à l’époque car ne possédant que peu de noblesse et disposant de peu d’hommes puissants :

« En effet, prêcher la mort du Christ sur la croix est une folie pour ceux qui se perdent ; mais nous qui sommes sur la voie du salut, nous y discernons la puissance de Dieu.
Voici ce que l’écriture déclare :
« Je détruirai la sagesse des sages, je rejetterai le savoir des intelligents ».
Alors, que peuvent encore dire les sages ? Ou les gens instruits ? Ou les discoureurs du temps présent ? Dieu a démontré que la sagesse de ce monde est folie !
En effet, les humains, avec toute leur sagesse, on été incapables de reconnaitre Dieu là ou il manifestait sa sagesse. C’est pourquoi Dieu à décider de sauver ceux qui croient grâce à cette prédication apparemment folle de la croix.
Les juifs demandent comme preuve des miracles et les grecs recherchent la sagesse. Quand à nous, nous prêchons le christ crucifié : c’est un message scandaleux pour les juifs,
et une folie pour les non juifs. Mais pour ceux que Dieu a appelé, aussi bien juif que non juif, le Christ est la puissance et la sagesse de Dieu.
Car la Folie apparente de Dieu est plus sage que la sagesse des hommes, et la faiblesse apparente de dieu et plus forte que la force des hommes.

[…] Dieu à choisi les choses folles du monde pour confondre les sages ; Dieu a choisi les choses faibles du monde pour confondre les fortes ; Dieu à choisi les choses viles du monde, celles que l’on méprise, celles qui ne sont pas, pour réduire à rien celle qui sont, afin que nulle chair ne se glorifie devant Dieu. » (texte issue de la bible en français courant et de la nouvelle version Segond révisée)

Einstein, était-il un sage de ce monde mais fou devant Dieu car niant son existence ? Ou un fou de ce monde mais sage devant Dieu car reconnaissant son existence ? La réponse est entre vos mains…

Outre le message, cette vidéo n’en reste pas moins qu’une publicité en faveur d’un enseignement religieux et spirituel dans les écoles.

Cela pourrait déplaire aux fervents partisans de la loi de 1902 ayant donné naissance à la laïcité, mais nous pourrions nous poser les questions suivantes :
Dans une société ou le déclin moral est manifeste, où l’amour du plus grand nombre se refroidit, ne serait-il pas intéressant de porter à la connaissance de nos enfants un enseignement qui, lorsqu’il n’est pas mal interprété ou manipulé, serait susceptible d’apporter ou de redonner des valeurs et des principes moraux visiblement oubliés ou ignorés actuellement ? Des enseignements vertueux que l’on pourrait retrouver à travers les évangiles, les proverbes ou encore les psaumes bibliques par exemple.

Après la mise en place de la laïcité, la morale de notre pays s’est-elle améliorée ou s’est-elle détériorée ?
Pourquoi ne rétablirions-nous pas une notion spirituelle dans les écoles ?
N’est-il pas plus dangereux d’enseigner à nos enfants uniquement des matières comme l’histoire, tout en omettant les véritables acteurs, les véritables causes des évènements ou en faisant même l’impasse sur des faits historiques majeurs ?
N’est-il pas plus dangereux d’enseigner les mathématiques à de futurs Einstein qui permettent aujourd’hui à des pays d’être muni de nombreuses têtes nucléaires ?
N’est-il pas plus dangereux d’enseigner des courants de pensés philosophiques ou politiques aboutissant à des systèmes capitalistes, inégalitaires et destructeurs ?

Certes non, rien n’est dangereux mais tout peut l’être. Notre attitude détermine notre altitude. Tout dépend de notre aptitude à faire le bien ou le mal et finalement tout dépend de nos choix. Alors pourquoi ne pas rétablir, dans les établissements scolaires, des enseignements sur, entre autres, le livre sacré le plus vendu au monde et pourtant le plus mal connu : la Bible. Des enseignements tirés de divers livres sacrés chinois, indien ou autres, de Bouddha, Jésus, Lao Tzu, Mahomet, Kabir ou encore plus récemment de Krishnamurti, Osho et de bien d’autres plus ou moins connus. Des enseignements provenant de personnes étant rentré directement au contact du monde spirituel via les EMI. De nombreuses religions ont été fondées sur les enseignements d’êtres éveillés. Dans leur essence, elles disent toutes la même chose mais certaines de ces spiritualités vivantes, au fil des siècles, sont devenues des religions organisées et ont perdu de leur intensité dans la recherche intérieure individuelle donnant accès au monde spirituel. Le véritable message est la méditation, la liberté, la vigilance intérieure, la pleine conscience, l’éveil. L’idée pourrait être intéressante.
L’essentiel est d’être conscient de sa propre responsabilité, et d’utiliser correctement tout le savoir qui nous est gratuitement offert. Notre libre arbitre est un cadeau précieux et chacun devrait avoir à coeur de l’utiliser pleinement. Mais si on ne laisse pas le choix, comment exploiter ce libre arbitre ? “Nuls n’est plus désespérément esclave que celui faussement convaincu d’être libre.” (Johann Wolfgang von Goethe, écrivain et poète allemand)

Dans un tel enseignement scolaire, certains trouveraient peut être là une passion, une vocation, voir tout simplement la foi.

D’autres trouveraient peut-être cet enseignement aussi pénible que la littérature ou les sciences. Peu importe, l’essentiel et de laisser le choix à chacun d’écouter sa propre sensibilité.

Chacun est libre ou non d’adhérer à une telle pensée. Mais le rétablissement de la spiritualité dans les écoles, est-il vraiment une si mauvaise idée ? Un tel enseignement ne pourrait-il pas apporter de fructueuses valeurs ?
Le darwinisme doit-il être seul maître à bord dans les écoles ? Un seul courant de pensée se serait-il imposé ? N’a-t-on pas le droit d’analyser tous les points de vue et de suivre en toute conscience son propre cheminement ? N’a-t-on pas le droit d’être enseigné sur ce qui pourrait littéralement bouleverser et donner un sens et un but à la vie ?

Il est intéressant de noter que l’être humain est la seul espèce capable de croire en l’invisible, et d’y développer une relation qui se manifeste jusque dans la réalité de sa vie.
Des milliards de personnes, toutes croyances confondues, sont présentes à travers le monde et côtoient de près ou de loin le monde spirituel.  Nos fêtes religieuses, nos calendriers, nos dictons, beaucoup de nos modes de fonctionnement sont directement inspirés par les enseignements spirituels. Pourquoi ferait-on délibérément l’impasse sur de tels enseignements à un moment même de la vie où nos enfants en ont le plus besoin ?

Cette notion de spiritualité peut paraître troublante ou utopique pour les uns, folklorique pour les autres ou au contraire véritable pour certains. Cela dépend finalement du coeur de chacun.
Bonne réflexion !

Par le biais du système de commentaires, libre à vous de réagir pleinement sur les vidéos présentes dans cette rubrique. Pour toute autre question, n’hésitez pas à nous contacter via l’adresse mail suivante : webmaster{arobase}prisedeconscience.org

5 Commentaires

  1. Mathieu

    Belle démonstration.
    La conclusion de l’enfant dépasse la démonstration qu’il fait.

    Réponse
  2. mesurer l'absence d'absence?

    selont elle, le mal ne serait que l’absence de bien, mais le bien se traduit par la paix, et la paix n’est que l’absence de guerre (guerre qui est le mal)

    Dieu est l’imagination*, et l’imagination n’est que l’absence de réalisme

    *Dieu serait capable de tout crée dans l’univers, de tout prédire, de tout savoir. Ceci n’est que le rêve de l’homme, l’homme veut toujours plus de savoir, l’homme veut crée des choses toujours plus grandiose, l’homme veut tout prévoir (météo divination horoscope….). Dieu ne serait donc pas le chef des hommes, ni même le créateur des hommes, dieu n’est qu’un but que l’homme veut atteindre

    Il ya peutetre des forces infini dans l’univers qui peuve etre trouver ou même appeler, mais un grand homme immortel qui domine un univers de plus de 20 milliard d’ané lumière et qui s’occupe de savoir si les terrien l’aime ou pas (terre qui ne représente même pas 6 mois lumière) ca non

    Réponse
  3. atoi2voir

    Si Dieu et son fils Jésus-Christ n’étaient que le fruit de l’imagination, l’affaire serait classée depuis bien longtemps mais ce n’est pas le cas, pourquoi ?
    Pourquoi un tel succès depuis des milliers d’années si ce n’est que le fruit de l’imagination? Pourquoi tant de gens se font tuer et persécuter pour seulement avoir cru en Jésus sans faire aucun mal mais se font pourtant assassiner pour ne pas avoir voulu renier leur foi en Jésus ? Pourquoi la Bible est le livre le plus vendu au monde et pourquoi Jésus est la personne la plus connue ? Il est bon de remarquer que Jésus a dit à ses disciples : «Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création». Oui, tout est vrai et cela n’a rien à voir avec l’imaginaire, tout cela est la vérité et des milliers et des milliers de miracles, de témoignages et de démonstrations d’esprit et de puissance sont là pour le confirmer car Jésus a dit :
    «En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les œuvres que je fais, et il en fera de plus grandes, parce-que je m’en vais au Père ; et tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai , afin que le Père soit glorifié dans le fils. Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai. » Qu’a fait Jésus ? Il a manifesté la puissance de Dieu sur terre par des prodiges et des miracles. Mais L’homme est resté incrédule et mauvais, ne voulant pas s’approcher de Dieu et allant même jusqu’à crucifier celui qui a dit : « « Je suis le chemin, la vérité et la vie ». Enfin, une chose est certaine : ce ne sont pas les miracles qui produisent la foi mais la parole de Dieu seul. Seul Dieu sauve et cela ne vient pas des œuvres afin que personne ne se glorifie. La bible nous dit que Dieu se laisse trouver par celui qui le cherche et par celui qui lui ouvre son cœur. Il n’est pas un tyran pour nous imposer son amour, il nous laisse le libre arbitre.
    Certains voient Dieu comme un père fouettard, comme un juge malveillant dont le seul but est de nous châtier. Ecoutez leur discours : « Dieu ne fait-il pas souffrir les humains en leur infligeant le mal (guerres, misère, maladie, injustices sociales) qu’il a permis sur la terre ? ».
    Un mail qui circule sur le net m’a récemment interpellé, il dit ceci en résumé : nous avons demandé à Dieu de sortir de nos écoles, de nos maisons, de nos gouvernements et de nos cités et nous nous étonnons aujourd’hui que le monde aille mal sans lui et qu’il n’agisse pas pour rétablir la situation. Le créateur n’est pas un Dieu cruel et insensible. Il est certes celui qui permet l’épreuve mais il ne désire pas la mort de celui qui meurt . Il désire au contraire communiquer sa vie, une vie pour l’éternité. La Bible nous rapporte dans l’Evangile de Jean que ce Dieu si grand n’est pas un juge sans cœur qui châtie par plaisir, mais qu’au contraire, il est le Dieu qui aime le monde et qui se fait homme en Jésus pour vaincre la mort et sauver ceux qui croiront en lui.
    D’autres feraient de lui un Dieu lointain et impersonnel, sous prétexte bien souvent qu’ils ne ressentent pas sa présence et qu’ils ne l’ont jamais rencontré. La Bible nous dit que ce qui sépare Dieu et les hommes n’est pas le fait que Dieu soit loin mais est dû bien plutôt à l’égarement de l’homme dans son orgueil. C’est pour eux aussi que cette invitation du créateur résonne : “ Cherchez-le pendant qu’il se trouve, invoquez-le tandis qu’il est près” ! Dieu est proche de ceux qui se tournent vers lui, il désire les rencontrer personnellement afin qu’ils aient une connaissance intime de lui, de sa personne et de son plan d’amour.
    Qui est Dieu vraiment ?

    Dieu est un dieu de grâce et de pardon. L’offense que nous lui faisons est grande parce que “ses yeux sont trop purs pour voir le mal”, nous dit la Bible, mais il va jusqu’à oublier nos fautes comme s’il “les enterrait bien au fond de la mer”. Quelle bonne nouvelle ! Il désire que nous soyons réconciliés avec lui, que la faute qui nous sépare de sa présence soit enlevée par le oui de notre foi, en réponse à l’amour et au salut acquis par la mort de Jésus à notre place. Encore faut-il l’accepter ! Dieu est prêt à tout pardonner, même les pires horreurs criminelles, à condition que l’homme redevienne responsable et se reconnaisse coupable devant son créateur, qu’il reconnaisse son insuffisance sans Dieu pour libérer son cœur. S’il y a ce que la Bible appelle cette repentance alors Dieu vous pardonnera, il effacera vos fautes ainsi que le poids de votre culpabilité et il vous donnera sa paix incomparable. Malgré l’immense méchanceté de l’homme qui est responsables des horreurs qu’il commet, Dieu nous a donné une chance d’être pardonné par jésus. Mais La bible dit aussi Celui qui croit au Fils a la vie éternelle; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui. »
    Oui même si Dieu est amour il peut avoir une sainte Colère. Ex : Si j’éprouve un grand amour pour les africains, il est normal que je déteste toute personne qui les maltraite et les réduise en esclavage, cela ne veut pas dire que je n’ai pas d’amour mais que j’ai une juste colère pour le mal. Ainsi Dieu se réconcilie avec nous par Jésus par le moyen de la foi en son fils unique et par la pratique de sa parole. Et il nous dit : « Si vous m’aimez, gardez mes commandements. Et moi, je prierai le Père et Il vous donnera un autre consolateur, afin qu’Il demeure éternellement avec vous »
    Selon la bible le consolateur est l’Esprit de vérité ou le Saint-Esprit que le monde ne peut recevoir, parce qu’il ne le voit point et ne le connaît point; mais ceux qui croient le reçoivent. Cet esprit rend témoignage de Jésus et convainc le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement.
    La Bible est la lettre de Dieu adressée à chacun d’entre nous. Il nous l’a écrite au travers d’hommes qu’il a inspirés pour que ce courrier extraordinaire contienne son projet et sa description. L’Etre parfait le plus grand et le plus puissant nous révèle non seulement quels sont ses projets de bonheur pour nous mais il y décrit aussi avec justesse ce que nous avons à connaître de lui : qui il est vraiment ! Pas besoin d’aller chercher ailleurs quand on a le meilleur à notre portée : la lettre d’amour de Dieu, la Bible.
    Voilà, personnellement je sais que Dieu et Jésus existe réellement et sont toujours vivant aujourd’hui. Je suis certain qu’ils ne sont pas le fruit de l’imagination car j’expérimente la vérité de la parole continuellement. Et franchement, pour un septique de base comme je l’étais au départ, si c’était du pipo, j’aurais abandonné depuis bien longtemps. La vérité de toute chose se trouve dans la bible. La bonne nouvelle de Dieu et du Salut de notre âme se trouve dans le nouveau testament. Je vous conseille vivement de Lire les Évangiles en abandonnant tout préjugé et en faisant confiance à la parole afin que Dieu se révèle à chacun d’entre vous et qu’il puisse enfin commencer son œuvre en vous. Ce n’est pas de la rigolade, de la propagande, de la religion ou du sectarisme, je partage juste une vérité partagée par des millions d’autres croyants qui ont expérimenté l’amour du Christ. Vous êtes libre et responsable, à chacun de choisir. Quand à ceux qui prendront comme excuse les dérives de beaucoup de chrétiens, les guerres de religions etc., je répondrais : Jésus n’a jamais enseigné cela. Ce n’est pas parce que plusieurs pommes d’un arbre sont pourries que vous ne mangerez aucune de ses pomme ; Ce n’est pas parce qu’une vérité est falsifiée et détournée que cette vérité ne demeure pas pour autant authentique.

    Réponse
  4. Fils d'adam

    question: Pourquoi a t il besoin d’un fils?pourquoi pas 2,3, etc…?
    Jésus était un prophète et messager de dieu faut arrêter qu’il va prendre les pêché de toutes votre communauté liser le coran vous comprendrez jésus est cité plus de 500X donc c’est pas Mohamed qui le vente c’est Dieu lui même qui donne un signe de plus (que les prophètes difuse qu’un religion) je vous conseil de trouver la série ‘the signs’ vous comprendrez ce qu’on vous cache http://www.dailymotion.com/video/xcg0ds_1-2-la-verite-sur-l-islam_webcam#from=embed
    musulman= ce sous-mettre a dieu salam alikoum wa rahmatala wa barakatou (paix sois sur vous , miséricorde et bénédiction) Allah akbar

    Réponse
  5. Christique

    Jésus n’est pas venu sauver une communauté mais sauver le monde, toute communauté confondu. La Bible nous dit que Jésus est le père ne font qu’un. Quoi qu’on fasse, notre péché nous sépare de Dieu et Jésus est simplement venu dans le but de nous amener à Dieu, en nous réconciliant avec lui-même par son sacrifice parfait, puisqu’il n’a jamais pêché selon les écritures. Il a porté nos péchés sur la croix par un acte volontaire et a souffert notre punition à notre place. Ainsi, celui qui croit en lui par la foi et qui se confie en lui et lui fait confiance et décide d’abandonner ses mauvaise voies, reçoit le pardon et à la vie éternelle et bénéficie de la faveur du père car il est justifié devant lui. Dieu se charge de renouveler et de transformer le coeur d’une telle personne qui décide d’accepter Jésus. C’est une nouvelle vie qui commence, c’est pour cela que l’on parle de nouvelle naissance.

    L’ancien Testament parle beaucoup de l’arrivée de Jésus, le nouveau testament parle que de Jésus, le Coran parle de Jésus, le Coran dit que la Bible et les Evangile sont la vérité et dit au musulmans d’y croire. Alors que vous faut-il de plus ?? Faut arrêter de chercher Midi à 14h.

    Jésus est tout simplement le chemin la vérité et la vie, le seul chemin pour aller vers Dieu et atteindre la plénitude du coeur que tout homme recherche.

    Réponse

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Share This
logo_2016_connaitre

Restez informés !

Inscrivez-vous et recevez les dernières nouveautés et informations du site web ! Garantis sans Spam !

Vous faites désormais parti des abonnés !